Cités Unies France – Site Web de la coopération décentralisée
Le portail de la coopération décentralisée

Une composante de plus en plus importante de l’action publique locale

L’action internationale des collectivités territoriales (AICT) associe toutes les catégories de populations aux projets, et en particulier les populations issues de l’immigration. Cette mise en mouvement du territoire implique les habitants dans la vie de leur collectivité que ce soit grâce à des événements culturels ou l’engagement associatif. Elle crée des liens entre générations, quartiers et catégories sociales. Elle conforte la dimension humaine de l’action publique en rapprochant élus et populations autour d’un objectif commun. Elle contribue ainsi à améliorer la qualité de vie des habitants.

Une action qui valorise les agents et les professionnels du territoire

Au même titre que le sport ou la culture, c’est un élément de valorisation d’un territoire et des acteurs locaux qui y travaillent. C’est un moyen de mieux repérer les compétences sur le territoire pour répondre aux sollicitations des partenaires de coopération. Le rapprochement entre professionnels travaillant sur les mêmes défis crée de nouveaux espaces d’échanges et de travail pour les acteurs locaux. Laboratoire d’expériences, l’AICT permet de repenser le fonctionnement des politiques publiques à la lumière d’autres pratiques. Cela participe à la construction d’une identité locale et contribue à la cohésion des équipes.

Une action qui fait rayonner ma collectivité et lui ouvre des perspectives économiques

L’action internationale est un facteur d’attractivité du territoire et de rayonnement des collectivités françaises. Valoriser l’expertise et le savoir-faire français en matière de gouvernance dans des domaines aussi divers et variés que l’enseignement, les transports et l’urbanisme, la santé ou l’énergie, c’est contribuer au rayonnement culturel et au développement économique de nos collectivités. L’AICT permet de valoriser nos spécificités et mettre en avant nos atouts. C’est un élément à part entière de l’identité du territoire.

Une réponse à la mondialisation

C’est une politique publique qui s’inscrit dans une démarche de solidarité, de durée et de réciprocité. Outre la promotion de la paix, des valeurs démocratiques et de la culture, les collectivités locales françaises, par leur action internationale, donnent du sens au développement durable, affaire de tous. Elles travaillent ainsi à une meilleure formation des citoyens. C’est un vecteur important de citoyenneté. Alors que les systèmes politiques, économiques et sociaux sont en crise, elle peut être la source d’une relation de confiance renouvelée entre politiques et citoyens et contribuer ainsi à ce que la mondialisation soit mieux comprise et vécue.
Ces relations culturelles, économiques et sociales, entre les acteurs variés de son territoire (citoyens, associations, entreprises, hôpitaux, écoles etc.) et avec ses partenaires étrangers, lui permettent de favoriser un développement responsable, à la fois local et global, ici et là-bas.

Une action qui participe au rayonnement de la France et de la francophonie

La France a le premier réseau au monde de coopération décentralisée avec près de 5 000 collectivités engagées dans 145 pays. C’est une politique publique reconnue et juridiquement sécurisée. Elle permet d’appuyer l’autonomie locale partout dans le monde et de renforcer les processus de décentralisation.
Par ailleurs, l’action des élus français s’accompagne très souvent d’un soutien à la francophonie, qu’il s’agisse d’éducation ou de culture.

Une action qui est bien perçue

Selon l’enquête menée par Ipsos pour l’Agence Française de Développement « Les Français et l’aide au développement » (novembre 2013), 75% des Français pensent que c’est une bonne chose que leur commune ou région s’investisse dans l’aide au développement via la mise en place de projets concrets dans une autre commune ou région située dans un pays en développement.

Pour un moindre coût…

L’action internationale des collectivités représente moins de 0,1% de l’ensemble des dépenses des communes, départements, régions et intercommunalités français. La contribution des collectivités au titre de l’APD équivaut à 0,04% de ces mêmes budgets. Cela représente seulement 4€ / 10 000 € dépensés.



Rubrique précédente :
Financement
Rubrique suivante :
Offres d’emplois, stages, bourses

Agenda

9
oct
Du 09/10/2017 au 10/10/2017
Rencontres 2017 de l’Internationalisation des collectivités territoriales
8
oct
Du 08/10/2018 au 11/10/2018
JAPON : Nouvelle édition des Rencontres franco-japonaises, du 8 au 11 octobre 2018, à Kumamoto

Actualités

image par defaut
COLOMBIE : Actes de la Rencontre pour la promotion de la coopération décentralisée entre la France et la Colombie du 12 octobre 2016
Ville de Nice : Exposition à la Villa Thiole, du 28 juin au 4 juillet 2017
Japon : Coup d’envoi des célébrations du 20ème anniversaire du Comité d’échanges franco-japonais

CENTRE DE RESSOURCES



Texte
Photo
Son
Vidéo